Programme d’Aide à la Réinstallation (PAR)

L’Accueil francophone a signé depuis 2009 une entente avec le gouvernement du Canada, à travers Immigration réfugiés et citoyenneté Canada, qui fournit de l’aide à la réinstallation aux réfugiés au sens de la Convention outre-frontières à travers le PAR.

Le Programme d’Aide au Ré-établissement (PAR) vise à offrir un soutien financier de base aux personnes admissibles à ce programme pendant une période maximale d’un an suivant leur arrivée ou jusqu’à ce qu’elles soient financièrement autonomes, selon la première de ces éventualités, c’est àdire jusqu’à ce qu’elles aient un revenu suffisant pour couvrir leurs dépenses, qu’il s’agisse d’un revenu d’emploi ou d’une autre source.

Les services offerts aux réfugiés dans le cadre de ce programme sont :

Accueil et Établissement :

  • l’accueil à l’aéroport ou au point d’entrée,
  • l’hébergement temporaire,
  • l’aide nécessaire pour trouver un logement permanent,
  • l’achat d’articles ménagers de base,
  • une aide générale pour la vie au Canada,
  • l’évaluation des besoins et les modes d’intervention disponibles,
  • l’identification des ressources appropriées.

Aiguillages 

Il s’agit de services offerts aux réfugiés faisant directement appel à un autre organisme après une évaluation préalable des besoins de réfugiés. Les aiguillages sont faits vers les ressources de la localité, le counselling axé sur la recherche de solutions, les renseignements généraux ainsi que des services liés à l’emploi, et afin de fournir des services indirects visant à améliorer les services d’établissement.

Parrainage des membres de famille :

Dans le cadre de la disposition relative au délai prescrit d’un an, les membres de la famille qui n’accompagnent pas (membres de la famille appelés à suivre) le demandeur principal (DP) peuvent être admissibles aux fins de traitement dans la même catégorie que le DP pendant un an à la suite de la confirmation de la résidence permanente de ce dernier au Canada. Le membre de la famille qui n’accompagne pas le DP doit être un membre de la famille de ce dernier, conformément à la définition énoncée au R1(3). Ainsi, le « membre de la famille » s’entend :

  • de l’époux;
  • du conjoint de fait;
  • de tout enfant à charge;
  • de tout enfant à charge d’un enfant à charge du DP.

Si vous avez besoin de renseignements en lien avec ce programme, SVP contactez Boris!